L’AUDACE, association des usagers pour la défense de l’aérodrome de Chavenay et de son environnement.

A pour objet de promouvoir et de sauvegarder l’activité aéronautique de l’aérodrome et d’assurer la défense des usagers.

Avenir de l’aérodrome

Trois principes :

  • valoriser et promouvoir l’activité aéronautique du terrain
  • s’ouvrir vers l’extérieur
  • tenir compte des aspirations des riverains

La préservation de l’activité aéronautique passe par un dialogue constant et constructif avec les associations de riverains et les communes environnantes, et par le respect des accords signés.

L’aérodrome de Chavenay-Villepreux est un espace ouvert à tous.

Les associations qui exercent leur activité sur ce terrain ont vocation à accueillir les riverains de l’aérodrome

Les jeunes en recherche d’orientation ainsi que toute personne qui souhaite apprendre à piloter soit pour son loisir soit pour évoluer vers une carrière aéronautique.

Urbanisation de l’environnement et conflits

L’urbanisation importante de la région va créer des conflits entre l’activité de l’aérodrome et les riverains.

Le conflit qui s’annonce va nécessiter la création d’une « Association des usagers pour la défense de l’aérodrome de Chavenay et de son environnement » : l’AUDACE est constituée le 10 mars 1987.

Une plainte des riverains est déposée contre les aéroclubs « Par actes d’huissiers de mars et avril 1988 ».

Le jugement du 13 décembre 1993 conclura par cette jurisprudence judiciaire : « Le tribunal par ces motifs constate la réalité des nuisances provoquées par l’activité de l’aérodrome de Chavenay; dit que la responsabilité de plein droit des exploitants d`aéronefs est écartée par la faute des demandeurs ; rejette l’intégralité de leurs demandes; rejette la demande reconventionnelle … ».

Les riverains sont déboutés de leur action en justice, mais les usagers vont devoir faire des efforts pour améliorer les relations avec les riverains.

Un protocole est signé entre les associations AUDACE et ADNAC Association de défense contre les nuisances de l’aérodrome de Chavenay, le 26 juin 1996 dans le cadre de la Commission consultative de l’environnement CCE des Yvelines. Il reçoit l’approbation de quatre mairies (Chavenay, Davron, Feucherolles et Saint Nom la Bretèche). Il prévoit, des plages de silence le week-end. (Voir les consignes) Il est complété par un avenant le 31 mai 1999.

Connaître l’AUDACE : But et objet (extrait des statuts)

AUDACE : Association des Usagers pour la Défense de l’Aérodrome de Chavenay et de son Environnement.

Article 2 : But, Objet et durée

L’AUDACE a pour but de rassembler les utilisateurs de l’aérodrome de Chavenay-Villepreux.

L’AUDACE a pour objet :

  • d’assurer la représentation et la défense des intérêts matériels et moraux des utilisateurs de l’Aérodrome de Chavenay-Villepreux et de l’activité aéronautique,
  • d’agir par toute voie de droit, y compris par des actions en justice, à l’effet d’assurer la pérennité de cet aérodrome et le maintien de l’activité aéronautique qui s’y exerce,
  • de s’opposer à toute décision, d’aménagement ou d’urbanisme, jugée incompatible avec cette activité,
  • de promouvoir et/ou de sauvegarder l’activité aéronautique auprès de l’exploitant de la plate-forme, des collectivités publiques et des associations de riverains,
  • d’agir au sein de l’aérodrome pour réduire les nuisances causées aux tiers et favoriser le respect de la réglementation aéronautique.

L’AUDACE s’interdit d’avoir une action politique, religieuse ou étrangère aux buts qu’elle poursuit, sa durée est illimitée.

Allez visiter le site de l’Audace !

Articles similaires